Pourquoi Alain Juppé n'a pas la volonté de sortir la France de l'ornière

Publié le 26 Octobre 2016

Alain Juppé: la farce tranquilleAlain JUPPE n'a pas la volonté de sortir la France de l'ornière, il a en revanche celle d'ajouter à son palmarès d'homme politique le titre de "Président de la République française" qui lui manque pour faire de lui l'homme en vue qu'il veut être.

Il rêve de ce titre qui lui permettrait d'inscrire son nom dans l'histoire, et qu'un jour, hommage lui soit rendu...

Un hommage concrétisé par l'élévation d'une imposante statue, bien en vue, sur l'esplanade de l'Hôtel de Ville de Bordeaux, pourquoi pas faisant face à celle qu'il a lui même fait ériger pour Jacques Chaban-Delmas, et d'ailleurs assez peu ressemblante à l'original, mais pourtant extrêmement coûteuse (3,2 m de haut, de 1 100 kilos, 500 000€) http://www.20minutes.fr/…/1040996-20121112-bordeaux-statue-…

Alain JUPPE l'a dit aux Français, un seul mandat de président lui suffirait, il ne prétendrait pas à un second. 
Evidemment, pourquoi y prétendrait-il puisqu'à 77 ans, il sait qu'il aurait d'une part quelques difficultés et se faire réélire, et qu'une première élection lui aurait d'autre part déjà permis d'atteindre l'objectif visé.

Nul maintenant ne l'ignore plus, en dépit d'une apparence posée et sécurisante, d'un air affiché de force tranquille, Alain JUPPE, c'est aussi et surtout un égo surdimensionné, un besoin démesuré de briller et d'être le meilleur, une arrogance effrontée, une obstination et un aveuglement rares, une rigidité intellectuelle incomparable et un orgueil incroyablement mal placé.

Rédigé par Cécile Labossiere

Publié dans #Primaire

Repost 0
Commenter cet article