SI VOUS DITES AIMER LA FRANCE, MONSIEUR SARKOZY, VOUS DEVRIEZ M’ENTENDRE !

Publié le 8 Janvier 2017

SI VOUS DITES AIMER LA FRANCE, MONSIEUR SARKOZY, VOUS DEVRIEZ M’ENTENDRE !

« Notre échec nous indique souvent que nous allions dans une direction qui n’était pas la bonne. »

N’est-ce pas Monsieur Sarkozy ?

SI VOUS DITES AIMER LA FRANCE, MONSIEUR SARKOZY, VOUS DEVRIEZ M’ENTENDRE !

Cela fait combien d’années que je vous dis que vous n’étiez pas sur la bonne route ?

Que vous alliez perdre la primaire ?

Que Fillon allait la gagner ?

Qu’il vous fallait changer de stratégie ?

Vous n’en avez eu que vent !

Cela fait 9 ans que je vous préviens, quand même !

Relisez-moi !

Vous êtes donc seul responsable de votre échec !

 

Carole Martel El Mehdaoui

Carole Martel El Mehdaoui

Mais quand allez-vous m’entendre, Monsieur Sarkozy ?

Alors, au boulot ! Ce n’est pas fini !

Fillon ne gagnera pas la Présidentielle, ça aussi je vous l’ai dit maintes fois !

C’est cela votre destin, et je le sais… C’est vous qui serez Président de la République en 2017, Monsieur Sarkozy, mais dans un schéma nouveau ! Vous devez innover !

 

« Echouer c’est se donner une chance de se remettre en question », n’est-ce pas Monsieur Sarkozy ?

http://www.usinenouvelle.com/article/echouer-c-est-se-donner-une-chance-de-se-remettre-en-question-pour-le-philosophe-charles-pepin.N478899

La France est-elle réellement l’amour de votre vie, Monsieur Sarkozy ?

http://www.planet.fr/politique-nicolas-sarkozy-il-est-passe-a-autre-chose-assure-ses-proches.1279104.29334.html

Nicolas Sarkozy : « Il est passé à autre chose » assure ses proches

Ah oui ? Pour quoi faire ? Pour faire de l’argent ?

Publié par Rédaction le Vendredi 06 Janvier 2017

SI VOUS DITES AIMER LA FRANCE, MONSIEUR SARKOZY, VOUS DEVRIEZ M’ENTENDRE !

Alors que l’ancien président goûte au repos depuis sa défaite de la primaire de la droite, celui-ci a fait part de son futur projet à ses plus fidèles lieutenants.

Que devient Nicolas Sarkozy ? Depuis son retrait de la vie politique suite à sa défaite à la primaire de la droite, fin novembre, l’ancien président se fait discret. Il y a quelques jours, Nicolas Sarkozy s’est fait pincer par la police alors qu’il circulait à contre-sens sur son vélo.

Mais mise à part cette anecdote, le candidat malheureux à la primaire des Républicains est plutôt silencieux. Selon Marianne, et conformément à ses voeux lors de son discours de défaite, Nicolas Sarkozy « passe beaucoup de temps en famille ». Après sa défaite, il est parti en vacances en Thaïlande puis a passé les fêtes de fin d’année dans la résidence de Carla Bruni au Cap Nègre.

« Il ne parle que business »

Selon ses proches, « il est passé à autre chose ». Le sénateur Roger Karoutchi, qui l’a vu juste avant Noël, explique : « Son état d’esprit, c’est qu’il a essayé de faire son retour, ça n’a pas marché, la séquence est close. »

« Son état d’esprit, c’est qu’il a essayé de faire son retour, ça n’a pas marché, la séquence est close. » 

La politique derrière lui, Nicolas Sarkozy ne penserait qu’à une chose : faire de l’argent.

La politique derrière lui, Nicolas Sarkozy ne penserait qu’à une chose : faire de l’argent. « Il ne parle que business », confie à Marianne l’un de ceux qui ont fait sa campagne. Plusieurs sources rapportent son intention de lancer un fonds d’investissement. D’autres le voient reprendre son ancienne activité d’avocat ou donner à nouveau des conférences rémunérées. « Je veux montrer qu’on peut avoir été président et faire des affaires », a d’ailleurs lancé Nicolas Sarkozy à l’un de ses interlocuteurs début décembre.

Enfin, le magazine GQ croit savoir de son côté que l’ancien président de la République pourrait être le nouveau président… du PSG, dont il manque rarement un match au Parc des Princes.

Si vous dites aimer la France, Monsieur Sarkozy, vous devriez m’entendre !

PRENEZ DONC LA BONNE ROUTE, MONSIEUR SARKOZY !

CELLE DE LA PRESIDENTIELLE...

 

Carole Martel El MehdaouiFemmes du peuple

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Présidentielle

Repost 0
Commenter cet article