Rachida Dati à propos de NKM : « elle trahira Fillon comme elle a trahi tous les autres »

Publié le 22 Janvier 2017

Rachida Dati à propos de NKM : « elle trahira Fillon comme elle a trahi tous les autres »

Après avoir déjà poussé un bon gros coup de gueule dans Le Parisien, jeudi, l’eurodéputée LR poursuit sa charge ce vendredi 20 janvier sur franceinfo:. "Au départ, je n’étais pas candidate (à l’investiture, ndlr)", assure l’ancien ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy. Elle enchaîne :

Normalement, il y a consultation des élus locaux. Quand il y a un désaccord, il y a un vote. Sur cette circonscription, tous les élus n’ont pas été consultés. François Fillon ne les a pas reçus. Normalement c’est une commission d’investiture indépendante qui décide. Ce n’est pas à François Fillon de désigner un successeur. Je ne crois pas, sauf si on est dans une monarchie, qu’on se transmet des pouvoirs et des charges de droit divin. Aucune consultation des élus locaux !
 
Voilà une nouvelle fois NKM, mais aussi François Fillon, rhabillés pour l’hiver et le printemps.
 

Mais Rachida Dati ne s’arrête pas en si bon chemin du défouraillage. Et estime qu’il y a, de la part des médias et des politiques, un délit de sale gueule à son encontre dans les bisbilles qui l’opposent à celle qui fut candidate à la primaire de la droite :

Deuxième chose : vous avez quelqu’un, il faut quand même le reconnaître…. Alors, c’est vrai, elle a la bonne image, c’est sûr qu’elle a une meilleure gueule que la mienne. Pardon de l’expression. Elle a fait polytechnique, elle a jamais bossé de sa vie. Moi je trime depuis que j’ai 16 ans et demi. Je sais ce que c’est que de signer un contrat de travail, de négocier un bail, d’obtenir un emprunt, les fins de mois difficiles, d’avoir une charge de famille…
 

 

Ce n’est pas fini. Sa dernière saillie du jour se concentre encore plus précisément sur Nathalie Kosciusko-Morizet qui, assure-t-elle, "trahira" François Fillon "comme elle a trahi tous les autres" en visant déjà la présidentielle de 2022 :

Madame Kosciusko-Morizet a toujours trahi ses électeurs. Elle a voulu être maire de Longjumeau, elle a pas fait long feu. Elle a voulu être députée de l’Essonne. Puis "je veux que Paris", "je veux reconquérir Paris, je suis courageuse, je vais dans le 14e". Et aujourd’hui, elle dit "tiens, je vais m’écraser là où ça va emmerder tout le monde". La politique, ce n’est pas de la vengeance. Ça me fait de la peine pour mes administrés. Je vais vous dire, elle a déjà négocié son poste de ministre, elle ne sera jamais là, jamais présente. Je préviens les électeurs. A peine élue, elle sera déjà sur le futur combat de la présidentielle de 2022 parce qu’elle trahira François Fillon comme elle a trahi tous les autres.
 
lelab.europe1.fr
 
 
 
 

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Actualité

Repost 1
Commenter cet article

DELSOL Andrée 23/01/2017 07:13

Bien Rachida ! Voilà une femme qui n'a pas peur des mots et surtout de dire la vérité, car au vue de la primaire de gauche d'hier soir, les français adorent être dupés, "bon les médias ont fait consciencieusement et religieusement leur travail", à les entendre c'est gagné pour la gauche, bien sûr, avec les tours de passe passe de Fillon, c'est possible, ses choix sont de plus en plus critiques et Rachida Dati à raison de faire remarquer le peu de crédibilité de NKM !!!