Pourquoi cette élite politique malfaisante attaque Nicolas Sarkozy depuis 15 ans

Publié le 5 Janvier 2017

Pourquoi cette élite politique malfaisante attaque Nicolas Sarkozy depuis 15 ans

La gauche depuis 15 ans attaque
 Nicolas Sarkozy. La question se pose « pourquoi ».

La réponse
reste assez simple, si on considère l'ensemble. On dit de Sarkozy qu'il est
Napoléoniste, Bonapartiste, oui sans doute ! mais cela ne
l’empêche pas d'être frontalement opposé, à l'archétype de
société d'ouverture, du partage et de la fraternité comme le
voudrait le socialisme. Il a cette fibre « du pensé » français avant.

On dit de Sarkozy qu'il est
Gaulliste, c'est vrais, il a bien vu et bien su depuis
toujours, que de grandes réformes étaient devenues nécessaires
pour redonner à la France un esprit Républicain.
Parce qu'il aime la France de toutes ses fibres, comme les Républicains d’antan, qui ont voulu construire après révolution un monde moderne, neuf, où chacun pouvait avoir la parole et dire son opinion. Une France que De Gaulle, nous a légué avec la 5ème République.

Nicolas Sarkozy aime la France pour ce qu'elle a su lui donner, l'amour d'un beau et grand pays où tout espoir est permis, l'amour d'une nation qui sait donner et partager, l'amour d'un peuple qui a fait de cette nation une grande nation ou les différences sont à droits égaux au-delà des races et des religions.

A contrario, un socialisme infecte et nuisible qui divise les hommes et les femmes, le peuple et fait des différences de traitement dans
les droits et devoirs de chacun.

Nicolas Sarkozy, comme Napoléon et De Gaule, est un grand réformateur et le restera. Son idée de la France est une de ces idées que, rarement, nous avons eu dans l'histoire de notre République. Il est tout simplement l'homme qu'il nous faut parce
qu'il évolue avec son temps et son époque.

La République, à force de construire sur de vieux édifices, a
vieilli, elle est à bout de souffle. Et sur des cendres, on ne
reconstruit rien. Il l'a bien compris. Nos administrations
publiques et nos pouvoirs publics dans leurs ensembles , veulent
continuer à presser le citron. Voilà pourquoi il a été autant
combattu par cette gauche infâme, qui entend encore profiter de
tout, et ne laisse rien aux autres. Sinon pauvretés, colère et
désignation de culpabilités.

Nicolas Sarkozy a toujours dit la vérité sur ce que vit la France et ce que ressent le peuple de France. La gauche a tourné en dérision en disant au peuple qu'il en subirait les conséquences. Non, le peuple n'a pas rejeté Sarkozy, mais les nantis, les bobos et les privilégies l'ont rejeté.

Et, malheureusement, ce n'est pas au peuple que la parole est donnée. Mais bien aux plus infâmes, qui ne sont en réalité qu'une
minorité et quelques malfaisants qui voulaient bien évincer
l'artiste, pour être à sa place, alors qu'ils ne sont que des
accessoiristes.

Rédigé par Christian Rousset

Publié dans #Nicolas Sarkozy, #Actualité

Repost 0
Commenter cet article

DELSOL Andrée 06/01/2017 08:54

Notre république, c'est le chat qui se mord la queue, on ne construit plus rien, on n'avance pas au contraire on rétrograde, mais ce que sait faire la gauche depuis plus de 40 ans, c'est mentir, démolir, privilégier une certaine catégorie qui a pignon sur rue pour pouvoir porter la bonne parole pleine de venin dans les petits foyers qui boivent tout cela comme du petit lait, on ne voit pas plus loin que le pas de sa porte, voilà à quoi cette maudite gauche française nous a réduite. Celui qui pense autrement doit se faire discret, il devient la bête à abattre et malheureusement ils y sont arrivé en magouillant de façon à éliminer N. Sarkozy, le seul qui pouvait nous sortir de cette situation.