NICOLAS SARKOZY N’APPELLE PAS À VOTER FILLON !

Publié le 16 Janvier 2017

Amis sarkozystes ou amis de tous bords,

l’objectif c’est la France !

Nicolas Sarkozy, lors de son discours du 20 novembre, n’appelle pas à voter Fillon !… comme on peut le lire à tort sur le titre de cette vidéo. Ecoutez-le bien à nouveau !

Il dit que ses électeurs sont libres. Par contre, il dit de ne jamais voter pour les extrêmes.

Il a décidé de prendre position, lui, pour le 2e tour de la primaire. Il a donc dit Fillon, parce qu’il a considéré que Fillon était plus proche de ses idées à lui.

Mais il n’a pas parlé, en aucun cas, de la présidentielle, vous l’avez bien compris !

Alors n’imaginez pas qu’il faille se jeter sur Fillon pour la présidentielle !

Nicolas Sarkozy a dit : « celui qui sera choisi pourra compter sur mon soutien personnel ». Il n’a pas dit « mon soutien professionnel » !

Il a rajouté, et parce qu’il est généreux : « celui que vous aurez choisi, je souhaite qu’il gagne l’élection présidentielle. Je le dis du fond de mon coeur ». Mais sa position l’obligeait, il n’avait pas le choix ! Et Nicolas Sarkozy n’a jamais dit non plus qu’il pensait que ce serait le meilleur et qu’il allait gagner !

Et a fini en disant : « Seul l’intérêt de la France compte à mes yeux. »

Mais est-ce que la France a intérêt à avoir quelqu’un d’autre que vous, Monsieur Sarkozy ?

Discours de Nicolas Sarkozy à Paris le 20 novembre 2016

Et puis malheureusement, Fillon est très mal barré pour gagner l’élection présidentielle…

Une petite fée me l’a dit !

Alors, on fait quoi, Monsieur Sarkozy ? Car seul l’intérêt de la France compte à vos yeux !

On fait quoi ?

En France, ils ne vont pas y remettre la gauche quand même ! Ils ne sont pas fous !

En France, ils ne vont pas y mettre des ambitieux ou des rêveurs non plus, type Macron et compagnie ! Un peu de sérieux !

En France, ils ne vont pas y mettre les extrêmes… ça ferait tâche !

Et malheureusement, les gens n’ont pas compris que ce n’est pas un jeu de rigolades, une présidentielle… et devant ce qui va arriver !

La « liberté de vote » a ses limites ! La France n’est pas un jeu où on essaie des combinaisons impossibles… des fois qu’ils croient qu’ils touchent le jackpot ! Ou qu’ils vont être enfin heureux ! Et puis être président, c’est dur ! Ce n’est pas donné à tout le monde !

Alors rejoignez « Femmes du peuple », Monsieur Sarkozy,

et battez-vous pour nous !

Et si les autres n’ont plus besoin de vous…

Nous, on a besoin de vous pour la France !

 

Carole Martel El Mehdaoui - femmesdupeuple.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Présidentielle

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

DELSOL Andrée 17/01/2017 10:58

Nous on a besoin de vous !
Alors il ne faudra pas attendre vitam-aeternam pour mettre tout en place pour de véritables présidentielles, ce qui permettra de faire le ménage dans ce triste capharnaüm qui met les Français sans dessus dessous, ils ne savent pas où donner de la tête, parce que dans la plupart des électeurs la politique passe après en X ième préoccupation, ils vous répondent que ça ne les concernent pas, la gauche a réussie à dégouter de la politique, et bien entendu les prédateurs de tous bords sont à l'affut de ces comportements. Ce sont cette manipulation là qu'il faut enrailler, c'est un véritable fléau.
Mon commentaire reflète une expérience sur le terrain.