LES PROCHES DE NICOLAS SARKOZY RÉFLÉCHISSENT À L’AVENIR

Publié le 5 Janvier 2017

LES PROCHES DE NICOLAS SARKOZY RÉFLÉCHISSENT À L’AVENIRLES PROCHES DE NICOLAS SARKOZY RÉFLÉCHISSENT À L’AVENIR
Les proches de Nicolas Sarkozy réfléchissent à l’avenir…
 
Messieurs,
 
Ne réfléchissez pas trop ! Car l’avenir de Nicolas Sarkozy est déjà tout écrit.
 
Que vous devriez m’entendre ! Entendre ce que j’ai à proposer. Ce qui m’a été révélé ! Et c’est une valeur sûre… tout comme je vous avais annoncé Fillon gagnant la primaire… et vous n’avez rien entendu !
 
Vous comprenez que Fillon ne gagnera pas la présidentielle ????
 
Vous voulez tenter ???
 
Alors, allez-y !!!
 
Vous allez tout perdre !!!
 
Bien à vous.
 
Carole Martel El MehdaouiFemmes du peuple
Carole Martel El Mehdaoui

Carole Martel El Mehdaoui

Les proches de Nicolas Sarkozy réfléchissent à l’avenir

CONFIDENTIELS RTL – Les plus fidèles lieutenants de l’ancien chef de l’État cherchent à répondre au « vague à l’âme » post-primaire de la droite.

Officiellement, tous les soutiens de Nicolas Sarkozy sont pleinement engagés dans la campagne de François Fillon. Ils l’ont fait, pour la plupart, dès le lendemain de la défaite cinglante de l’ancien chef de l’État au premier tour de la primaire de la droite. Mais ses plus fidèles lieutenants, comme Brice Hortefeux ou le sénateur Pierre Charon, ont senti poindre un petit peu de « vague à l’âme » chez certains élus et parlementaires. Ils auraient même reçu pas mal de coups de téléphone pendant les vacances pour savoir ce qui pourrait être fait pour entretenir la flamme. Surtout il y a ceux de la génération du dessous qui se disputent l’héritage. Nicolas Sarkozy lui-même a, bien sûr, reçu des visites (Laurent Wauquiez, François Baroin, Gérald Darmanin ou encore Christian Jacob).
Il ne s’agit pas pour autant de recréer « Les Amis de Nicolas Sarkozy ». Pas les « vieux amis », en tout cas. D’abord parce que 2017 n’est pas 2012. Cette fois, ils se disent bien qu’ils vont devoir tourner la page du sarkozysme. Ensuite parce qu’ils veulent faire très attention à ce qu’une éventuelle initiative ne soit pas interprétée comme une « fronde » par les fillonistes. Pour l’instant l’idée qu’ils ont c’est plutôt celle d’un rendez-vous. La décision sera prise avant la fin de la semaine. Pierre Charon plaide, par exemple, pour un simple petit-déjeuner, mi-janvier, histoire de se retrouver.

À noter que Nicolas Sarkozy pourra peut-être en parler directement avec François Fillon. Lundi 2 janvier au soir le rendez-vous n’était pas précisément calé, mais ils se sont parlés par téléphone dans la semaine avant Noël et sont convenus de se voir cette semaine.

 

http://www.rtl.fr/actu/politique/les-proches-de-nicolas-sarkozy-reflechissent-a-l-avenir-7786565957

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Présidentielle

Repost 0
Commenter cet article