Investiture de NKM: trop c'est trop !

Publié le 19 Janvier 2017

NKMVoilà on me l'avait déjà confirmé.
Maintenant c'est officiel. Nathalie Kosciusko-Morizet est officiellement investie par les Républicains dans la deuxième circonscription de Paris à la place de François Fillon député de la circo et aux dépens de Rachida Dati.

 

 

Eh bien déjà pour moi le choix est fait. Jamais NKM n'aura ma voix. Je ne voterai pas pour cette vipère qui a craché son venin sur Sarkozy. 

J'ai horreur de cette femme là. La guerre est vraiment annoncée surtout dans le 5 ème arrondissement qui est très compliqué à garder avec l'électorat de gauche bobo. D'ailleurs François Fillon s'en est aperçu car c'est l'arrondissement qui lui a fait passer un second tour dans cette circonscription.

L'héritage de Jean Tiberi est vraiment bafoué. Quelle tristesse.Je prévois le pire pour les Républicains. Franchement ne comptez pas sur moi et sur des dizaines de militants et d'électeurs dans le 5ème et le 7ème, aussi, je pense qui est l'arrondissement de Rachida Dati (un soutien de Nicolas Sarkozy sans faille ) car déjà la mèche était allumée et nous savions que c'était elle qui allait être parachutée.

Franchement vous nous emmerdez, trop c'est trop. Vous allez trop loin là ! Je peux vous dire qu'elle nous aura sur son chemin dans notre quartier latin. Moi le premier face à cette bonne femme qui depuis le début aurait dû rester à Longjumeau. Et elle n'aura jamais la mairie de Paris, elle est trop nulle pour ça, et je reste poli par respect. Pour l'instant !

SB

 

Rédigé par Stéphane SB

Publié dans #Les Républicains, #Actualité

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

DELSOL Andrée 21/01/2017 08:47

Fillon est en train de nous jeter dans la fosse aux lions, c'est à croire qu'il est encore plus anti-sarkoziste que les socialos, je pense qu'il a passé un pacte avec tous ces gens là pour éliminer NS, mais il va se casser les dents et bien, de toute façon je ne voterai jamais pour c'est individu qui ne m'a jamais plu, même en tant que 1er ministre à l'époque.