La réponse de Nicolas Sarkozy à ma lettre du 1er Décembre

Publié le 10 Décembre 2016

Voilà la réponse de Nicolas Sarkozy à ma lettre du 1er Décembre courant et où je lui retournais la demande de dons pour la campagne présidentielle de François Fillon, avec des annotations bien appuyées concernant le candidat.

Je lui avais fait part non seulement de quitter les LR mais que je ne soutiendrai pas Fillon dans son futur échec à la présidentielle ne me retrouvant nullement dans son programme.

Vous constaterez, à la lecture de la correspondance de N.Sarkozy, qu'il respecte non seulement mon choix mais qu'il ne me demande pas de me rallier à cette droite mortifère qui l'a désavoué. En conclusion, que l'on ne vienne pas me donner des leçons du genre : "Nicolas Sarkozy veut le rassemblement."

La droite la plus idiote, pour rester correcte, s'est condamnée pour des décennies, en éliminant SARKOZY. Dois je m'en féliciter ? Somewhere oui, car la France ne le mérite pas. Maintenant attendons nous au pire, la colonisation de notre Pays par qui vous savez !!! Migrants, musulmans !!! Bref l'Islam stratégique est là. 

Merci Nicolas pour cette belle lettre qui me conforte dans tous mes choix.

Toute reproduction, totale ou partielle, strictement interdite sans la mention de la source d’origine.

La réponse de Nicolas Sarkozy à ma lettre du 1er Décembre

La réponse de Nicolas Sarkozy à ma lettre du 1er Décembre

Rédigé par Josette Jo Payry

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article

Domi 12/12/2016 11:47

cette lettre est manifestement une lettre passe-partout

Arrus 11/12/2016 10:40

Bonjour Madame, désolée de vous contrarier mais à la lecture de ce courrier il apparaît que oui, Nicolas Sarkozy ne vous demande pas de voter pour Fillon d'ailleurs il ne vous dit rien à ce propos.
Il parle de lui et en filigrane, en esperant que vous l'aurez compris, il vous dit :"" seul l'interêt de la France compte à mes yeux; tout ce qui touche de loin ou de près à notre nation me touchera toujours personnellement ."
Or, si vous laissez la France aux mains de la gauche ou des extrêmes vous le trahissez car vous allez à l'encontre de ce qui le touche.
Je comprends ce que vous ressentez car moi aussi je suis autant ésemparée que vous mais il faut y aller, à reculons certes mais seul l'interêt de la France compte.
Mona Arrus.