Lettre ouverte au Président des Républicains

Publié le 25 Novembre 2016

Lettre ouverte au Président des RépublicainsMonsieur Le Président,

Vous allez recevoir, si vous ne l'avez pas déjà reçue, ma carte d'adhérent coupée signifiant ainsi le fait que je quitte le groupe LES RÉPUBLICAINS, chose faite au soir du résultat du scrutin de la primaire de la droite qui n'a aucun sens, puisque la gauche est venue polluer cette élection.

Aucun parti politique n'a été aussi odieux envers ses adhérents avec un traitement assez particulier pour les premiers adhérents fondateurs du groupe LES REPUBLICAINS;
Vous ne devez pas connaître les mots "Loyauté", "Fidélité", "honneur", "Reconnaissance" pour les principaux. Mais il est vrai que vous couvez en votre sein des "Super Intelligents" qui nous offrent des spectacles de combats de coqs et ne tiennent aucunement compte de nos rappels à l'ordre.
Nous pensions être sortis du pugilat de l'UMP, mais las, refaire une autre soupe avec les mêmes légumes, ceci ne change pas grand chose au final, il reste la soupe aux légumes que nous ne voulions plus voir nous resservir.

Nous pensions niaisement que les enseignements seraient tirés de la fin de l'UMP, las, voilà que maintenant vous nous demandez de faire un choix sur les instigateurs de la chute de l'UMP et de l'extraction d'un candidat en faisant entrer le loup dans la bergerie.
Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures. Comme vous l'avez si bien dit, la ligne rouge est dépassée, et quand trop c'est trop, je n'étais pas adepte du vote contre, j'en suis devenu à voter prochainement "contre".

Est-ce "intelligent" de faire désigner un candidat de la droite par les électeurs de gauche ? Est-ce intelligent de continuer cette primaire qui contribue à creuser encore plus les divisions et attise les haines ? Cette primaire dorénavant ne me concerne plus, je n'apporterai pas ma voix à aucun des deux candidats en course.
Je ne dois pas avoir votre niveau d'intelligence apparemment ... Parce que si vous voulez être celui par qui arrivera la réconciliation, mettre tout en œuvre pour un rassemblement de toutes les valeurs de la droite en une seule force, cela passera obligatoirement par l'invalidation de cette primaire stupide.

Nous pensions en avoir fini avec la droite la plus imbécile du monde .... Le statu quoi sera votre réponse à cette interrogation et nous considérerons alors qu'il nous faudra alors jeter le bébé avec l'eau du bain ..... Il est fini le temps où le politique décide, les électeurs "moutons" suivent. 
Il appartient à l'électeur de choisir celui ou celle qui a la meilleure capacité à porter ses valeurs et non aux politiques de s'imposer aux électeurs en dehors de leurs valeurs.
Ne soyez donc pas surpris, la présidentielle approchant, de recevoir une onde de choc encore plus violente que celle que l'on peut s'imaginer aujourd'hui.

Je rends hommage à Nicolas Sarkozy d'avoir tout fait pour réunifier la famille des Républicains, d'avoir porté nos valeurs et nos projets et ainsi redonner espoir en l'avenir. 
Mais trahison est le mot qui convient lorsque sa chute est arrivée par de basses manœuvres à l'interne. Ce n'est pas tant le fait que Nicolas Sarkozy soit battu aux élections, c'est le jeu démocratique d'une élection, mais surtout le fond et la forme. Notez bien que notre réaction aurait été la même pour un autre candidat dans la même situation.

La politesse, la courtoisie et la correction m'imposent les salutations d'usage que vous comprendrez non sincères.

Rédigé par Alexandre Blanc

Publié dans #Les Républicains

Repost 0
Commenter cet article

Yenamar 26/11/2016 05:56

Les francais sont des veaux, les republicainw aussi. Seul Nicolas depassait la mêlée

Gregoire-lapalus 25/11/2016 23:47

Sommes attristés et orphelins en effet ... quel gâchis .
Vous avez été , Monsieur le Président UN GRAND President Et je partage aussi La si belle lettre de Jean d'Ormesson .
Sure que vous reviendrez ...

Philippe Ceronetti 25/11/2016 19:09

Votez Fillon Juppé a trop sur Sarkozy

Philippe Ceronetti 25/11/2016 19:08

Sarkozy a été trahi il faut voter Fillon Juppé a trop craché sur Sarkozy