Eviter une guerre fratricide entre Sarkozystes

Publié le 23 Novembre 2016

Ces primaires aussi scandaleuses qu'elles ont pu être, auront eu au moins le mérite de nous montrer un visage différent de nos contacts Sarkozystes sur Facebook. 

Avant ces primaires, nombre de mes amis virtuels ou réels me disaient et martelaient c'est "Sarko" ou rien. J'étais avec eux sur cette ligne de conduite, la première à le dire peut être. Je n'ai pas changé. La démocratie veut et voudrait que nous respections le choix de chacun. Ce n'est pas le cas. Je peux comprendre que nous ayons des vues différentes, cependant chacun est libre dans sa tête et avec sa conscience. Je déplore le constat que je fais depuis dimanche soir après l'éviction de N.Sarkozy, à savoir une guerre fratricide entre les Sarkozystes, je reconnais avoir eu des propos très durs et cinglants envers des amis qui n'avaient pas la même vision et la même approche que la mienne de cette après primaire du 1er tour. 

Toutes et tous mes contacts connaissent ma position. Je ne changerai pas. On m'opposera cette maxime : "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis" et bien je l'assume. 
Aujourd'hui, les tensions, loin de se calmer, prennent de l'ampleur et les petits noms d'oiseaux fusent de part et d'autre. Là pour le coup, les primaires sont un succès. Division dans le propre clan Sarkozyste. Je suis une inconditionnelle de Nicolas et je le resterai envers et contre toutes et tous. Forte de cette décision, je ne commenterai plus chez les amies et amis qui, avec force détermination martèlent et invitent à se déplacer afin de voter pour un candidat qui serait le plus à même d'assurer le courant politique de N.Sarkozy. Peut être, je ne le sais pas. Ce que je sais c'est que ces deux candidats en lice, ont jeté l'opprobre sur NS depuis 2012 et ce sans répit !

Comment pourrais-je accorder ma confiance à l'un d'eux, puisque depuis 5 ans ils ne cessent de fustiger NS, allant même à pactiser avec la gauche, le chef de cabinet de F.Hollande, JP Jouyet, afin d'accélérer les procédures contre NS dans l'affaire Bygmalion, le deuxième est loin d'être tout blanc !!! 44 millions de déficit pour Bordeaux ! Suppôt de l'islam, etc...etc... Ces deux trublions n'ont cessé de fomenter des bassesses contre un grand chef d'Etat avec la complicité non anodine des journalistes, des médias, la plus grosse bassesse, cette primaire ouverte !!

Comment pourrais-je accorder un quelconque crédit à leurs propositions ? Je suis désolée, mission impossible pour moi. Je ne suivrai pas les politiques qui se rallient à tel ou tel, mon leader et mon mentor NS m'a laissée libre de mon choix. Je ne serai pas de la chair à bourrer les urnes afin de privilégier un candidat qui n'a pas eu une conduite digne envers N.Sarkozy que tout le monde était content de retrouver pour redresser le parti en ruines.

Beaucoup m'ont dit : "la politique c'est pourri" Oui c'est pourri ! Moi je (anaphore), ne me reconnais pas dans cette tambouille ou cuisine merdico-populiste. Je viens certainement d'une autre planète, je vous l'accorde. 

En conclusion, je souhaite le respect des décisions de chacun, qu'ils votent en se pinçant le nez, ou en se bouchant les oreilles, qu'ils ne se déplacent pas pour voter, bref nous sommes dans le pays des droits de l'homme, alors agissons en notre âme et conscience ou selon notre coeur je réitère, dans le respect de tout un chacun.

Rédigé par Josette Jo Payry

Publié dans #Primaire

Repost 0
Commenter cet article