Editorial d´un Républicain sarkozyste

Publié le 27 Novembre 2016

Oui,on m´a souvent reproché ( des amis, mais aussi dans la famille ! ) de ne jamais vouloir reconnaître les défauts de Nicolas Sarkozy, comme si un être humain pouvait exister sans avoir de défauts... Celui-là, je l´attends encore... On me disait souvent, et il y a encore quelques semaines de cela : " Sarkozy, c´est fini... Il est mouillé dans tellement d´affaires... De plus, il a un sale caractère... " Voilà en bref, un court résumé de ce que j´entendais à longueur de journées, de mois, d´années... Et jamais je n´entendais : il a fait du bon boulot, il a été en première ligne, il a accepté de prendre les coups, il est fidèle en amitié ( et c´est très rare en politique !), il déteste l´idée de l´échec...surtout quand on n´a pas essayé... Il déteste le syndicalisme, qu´il considère comme un obstacle de trop dans la réussite de nos entreprises, il ne supporte pas que l´on s´attaque à une personne faible ou malade, il ne supporte pas d´être le second...ou troisième... Seule la première place a grâce à ses yeux... C´est un gagnant ! Et en plus, il aime profondément  la France...

Oui, Nicolas Sarkozy n´a jamais laissé indifférent... C´est le moins que l´on puisse dire... Et il a toujours été bouillonnant, intrépide, courageux, et souvent on lui prédisait un grand avenir, mais on a toujours cherché à l´en empêcher... Quand Nicolas Sarkozy n´aime pas quelqu´un... C´est souvent pour toujours ! Quand Nicolas Sarkozy apprécie quelqu´un... Il ne le/la laisse pas tomber, et il a souvent été là pour prendre la défense de ses Ministres, lorsqu´ils étaient en difficulté...Derrière les rideaux, il peut être parfois très direct, et il ne cherche à cacher sa colère, lorsque quelque chose lui déplaît... Bref, il a du tempérament ! Et cela n´est pas accepté dans une société qui prône le mensonge, le règne de la Pensée Unique et produit des faux-culs en veux-tu, en voilà !

Oui, Nicolas Sarkozy aime " être aimé ", c´est quelque chose d´important pour lui, comme cet " Amour " que lui porte Bernadette Chirac... Un amour maternel, une forme de protection rapprochée... On ne parle pas en mal de Nicolas Sarkozy devant elle, sinon elle sort les " griffes ", et cela peut faire mal... Juppé et Fillon savent de quoi je parle... Elle n´a jamais supporté que l´on voit en lui, le traître envers Jacques Chirac... Celui qui avait préféré Balladur, parce qu´il espérait devenir son premier ministre... Sarkozy a soutenu Balladur, parce que ce dernier lui a donné sa vraie première chance en politique... Il lui a laissé carte blanche, mais lui a toujours dit : " je veux des résultats ! ", de plus c´est assez fort de la part de Chirac d´avoir réagi ainsi contre Sarkozy, quand on se rappelle de l´attitude de Chirac en 1981 envers Giscard d´Estaing !

Oui, Nicolas Sarkozy est fidèle en Amitié... Hortefeux, Estrosi, Pasqua, Woerth, Balkany... Et je veux revenir sur la famille Balkany, dont on lui souvent fait le reproche de ne pas les laisser tomber ! Pour Nicolas Sarkozy, avocat de diplôme et de métier, il y a toujours quelque chose qui prévaut... La culpabilité n´est avérée, que si le procès a lieu, et que celui -ci aboutit à une condamnation... De plus l´Amitié va au-delà de tout... Les époux Balkany l´ont toujours soutenu dans sa carrière politique, mais aussi ont toujours été des amis de la famille... Pour lui, on n´abandonne pas des amis de toujours, pour des faits reprochés... De plus les époux Balkany sont jalousés depuis toujours, parce qu´ils ont réussi à transformer une ville rouge " Levallois-Perret " en ville bleue... Une ville sécurisée, qui aime la Culture, qui aide le milieu sportif, et qui est devenue au fil des années, une ville où il fait bon vivre... Une réussite qui a un prix... Mais, on ne change rien... en faisant semblant ! De même pour Eric Woerth, qui Ministre se retrouva mis en examen dans la fameuse affaire Bettencourt, car à travers lui, on voulait surtout la tête de Sarkozy ! Le Président de la République lui a toujours accordé son Soutien et lui a apporté comme garantie son Amitié !

Oui, Nicolas Sarkozy est impulsif et courageux ! Demandez donc aux personnels du RAID qui étaient à Neuilly/Seine lors de la prise d´otages dans cette maternelle avec le tristement célèbre " Human Bomb "... Il recevra pour avoir aidé à libérer des enfants et accepter de discuter avec le preneur d´otages, la Médaille d´Honneur du Raid pour avoir pendant 48 heures pris des risques, qu´un Maire et aussi Ministre ne prennent pas... Il déclarera souvent avoir eu peur, mais avoir d´abord réagi en père, et pensé aux enfants et aux familles, avant de penser aux risques encourus... Des politiciens comme lui, on en cherche souvent une vie entière !

Oui Nicolas Sarkozy n´aime pas les syndicalistes, et surtout pas ceux de la CGT et FO ! Il les juge même dangereux pour la réussite de la France, et pour la République... Revenons en 1968... Plus exactement en mai ! Nicolas Sarkozy est étudiant en Droit à la Faculté de Nanterre... " la Rouge ", celle de Cohn-Bendit... Nicolas Sarkozy juge les étudiants en colère, comme des dangers pour la République, ils empêchent les autres d´étudier, et pour eux, il n´y a qu´un seul camp : le leur ! Celui qui ne lance pas des pavés sur les CRS, celui qui ne saccage les locaux universitaire, celui qui ne porte pas l´écharpe rouge... c´est un ennemi ! Il est intéressant de voir, que Nicolas Sarkozy jugera toujours trés sévèrement cette periode... Il n´aime pas ces meneurs de désordre, ces anti-capitalistes, ces anti-gaullistes... Ils sont pour lui des criminels ! Et Nicolas Sarkozy portera en mai 68 le seul drapeau qui a une Valeur a ses yeux, le drapeau tricolore ! De plus, il juge indécent que la Magistrature soit syndiquée... Pour lui, cela n´est pas concevable dans une démocratie ! Et il leur faira savoir, lors de sa Présidence... En mai 2012, ils appelleront alors à voter Hollande, ce qui est strictement interdit par la Loi ! Mais là, il n´y a pas de problème... On insulte la République, et alors ? On connaît depuis par contre l´intérêt prononcé de la Justice pour Nicolas Sarkozy... Il a une place de choix, et pas seulement sur un des " murs " devenu célèbre de celle-ci !

Oui, Nicolas Sarkozy a dîné au Fouquet´s lors de la soirée de son élection... Et vous savez, quoi ? J´y ai moi-même mangé à 2 reprises ! Je me souviens de ma première fois, avec un menu à 150 francs,,, en 1994 ! La seconde fois le soir, avec un menu à 110 Euros ( verre de vin inclus ! ). Tu parles d´un restaurant " hors prix "... Il y a à Paris des vrais restaurants de luxe, le Fouquet´s est une brasserie de très bonne qualité ! Et vous voulez savoir qui est venu y manger : Mitterrand à de nombreuses reprises, Pierre Bergé et son ami Francois Hollande, Michel Rocard... Et jamais, ils n´ont été critiqué pour cela ! Mais si Sarkozy le fait, c´est une attaque envers les pauvres, envers les valeurs du socialisme... On essaiera même de nous refaire le coup, avec son lieu de villégiature en Corse lors de cet été... Et si le propriétaire n´était pas monté au créneau pour contredire les fausses informations diffusées dans les médias, qui l´aurait fait ? De plus, ce dernier déclarera je cite, qu´il a comme clients aussi des personnalités de gauche.. Affaire close, mais on aura quand même essayé !

Oui, je suis Sarkozyste, et fier de Notre Président, puis qu´il ne fût jamais le leur ! Je suis fier d´avoir voté pour lui, d´avoir milité pour lui, d´avoir pu le rencontrer, de pouvoir avoir eu la chance de recevoir un courrier écrit de sa main, de ses livres dédicacés... Il est une personnalité politique rare, qui ne respecte pas le système politique, qui n´en accepte pas les règles trop " parisiennes ", et qui ne s´intéressent pas assez à la France... Celle-ci ne s´arrête pas à la périphérie parisienne...

Oui, j´ai un unique regret : quelque soit le Président ou la Présidente élu(e) en 2017, la France aura manqué la Chance qui lui était offerte !

Rédigé par Bachelerie Pascal

Publié dans #Nicolas Sarkozy

Repost 0
Commenter cet article

La vérité 28/11/2016 15:18

Les critiques restent les mêmes, et il faut reconnaître que Nicolas Sarkozy est coupable :

Coupable de délit d'opinion.
Coupable de délit de faciès

À ce titre, il fut mis sur écoute par une gestapocialiste qui impose un mode de vie à la Castro "le socialisme ou la ''mort''.
Le rôle des magistrat et des journalistes en France se résume en trois points :
Neutralité
Impartialité
Soutient du PS

Le célèbre raisonnement ''sur toutes les affaires, il y en a une au moins de vraie'' en dit long sur le respect des droits de l'homme et de la présomption d'innocence.
La république démocratique française est morte. Pour preuve, en 2012, l'ensemble des minorités se sont unis avec pour seul objectif de ''battre Sarkozy'', soit battre la majorité.

Le pire reste à venir désormais parce que ''ce qui n'a jamais tenu, c'est une république sans vertu, Lafontaine écrivit sa fable alors que nous avions un roi. Selon que vous serez puissants, misérables, etc, etc...''

Martine 28/11/2016 13:51

Il va nous manquer....GRAND merci a lui..