Primaire: Alain Juppé et son « rassemblement malheureux » avec Bayrou

Publié le 24 Octobre 2016

A défaut d’identité heureuse, Juppé pourrait bien hériter d’un rassemblement malheureux.

Juppé risque de payer cher l’appui de BAYROU, son encombrant allié. Reconstituer le centre et reprendre la main sur l’UDI, Bayrou en rêvait, JUPPÉ le fait !

Regardons le quinquennat de François Hollande pour voir que sa » majorité de rencontre » comme le dit F. Baroin, a débouché sur un mandat sans clarté, sans majorité, avec au final l’impuissance. Ce serait pareil pour JUPPÉ en cas d’élection. Car, Le mariage de JUPPÉ avec les centristes ne participe pas, non plus, d’un accord de programme. S’il était élu, Juppé aurait politiquement à rendre des comptes au centre, voire aux socialistes pour un programme d’action bien tiède.

Cette entente se fait donc sur le dos de N. SARKOZY avant d’être au service de la France. 
Alain Juppé a indiqué que les investitures aux législatives n’étaient pas à ses yeux « définitivement adoptées ». Juppé aurait-il l’intention de trahir l’esprit et la règle de la primaire, pour satisfaire ses alliés de circonstance ? « Je veux une alternance forte, franche, véritable. Sans compromis » nous dit N. SARKOZY.
 

Avec N. SARKOZY, les Républicains peuvent compter sur un grand nombre de parlementaires pour diriger clairement le pays. De plus, Nicolas Sarkozy est « le meilleur rempart contre le FN ». Quoi qu’en disent ses détracteurs du centre. Ils feraient bien d’en tenir le plus grand compte dans l’optique d’une participation au futur gouvernement, en 2017.

Il y a gros à parier que L’accord entre Juppé et les centristes est un marché de dupes, pour la France, surtout. Aussi, Juppé devrait s’inspirer de Boileau qui philosophait ainsi :"ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. Et les mots pour le dire arrivent aisément ». Car, Bayrou change vite de camp, prétextant que ses partenaires sont mauvais pour exciper de sa mauvaise foi.  A défaut d’identité heureuse, Juppé pourrait bien hériter d’un rassemblement malheureux.

Vivement Nicolas

Rédigé par Jean-Pierre Maxime

Publié dans #Primaire

Repost 0
Commenter cet article