Nicolas Sarkozy c'est le courage et la vérité

Publié le 11 Octobre 2016

Nicolas Sarkozy c'est le courage et la vérité

Rappelons-nous de Guy Béart qui chantait : »Le premier qui dit la vérité, sera exécuté ».
Cette métaphore pourrait s’appliquer à la situation de Nicolas SA
RKOZY.

Laurent Wauquiez, président par intérim du parti, parlant de N. Sarkozy :« Lui a le courage de dire ce qu’une partie de la classe politique a renoncé à dire par lâcheté ».
Nicolas Sarkozy, entend dire « la vérité sur ce que vit la France et ce que ressent le peuple de France ». Les hypocrites appellent cela le populisme.

Toute vérité n’est pas bonne à dire, paraît-il. Pourquoi donc ne pas la dire ?
Elle fait si peur à certains ? IL faut donc éviter de mettre les français dans la confidence ?
Pourquoi donc une bonne partie des élites, journalistes, scientifiques, artistes, bobos et leur allié de circonstance, la gauche, dressent-ils la muraille de Chine du silence ? N’est-ce pas « la France d’en haut » qui refuse, depuis si longtemps, les évidences ? Elle qui est à l’abri des avatars. Une grande partie de la déconsidération des politiques par le peuple, vient de cette lâcheté et de cette rouerie. Le peuple n’a plus confiance. Mais Le mensonge ne paye plus.

La France d’en bas et les classes moyennes que défend ardemment N. SARKOZY ont percé les gros mensonges : la classe moyenne est matraquée d’impôts au profit de l’assistanat, la dette publique est désastreuse, La mondialisation favorise les sachants et les élites, le système social français et les banlieues sont au bord de l’explosion, l’immigration ne baisse pas et l’islamisme belliqueux grimpe....Le peuple des invisibles souffre mais qui, à part N. SARKOZY s’en préoccupe ? Une certaine aristocratie s’abrite derrière une générosité de façade pour imposer le silence aux trublions de la politique.

Mais Nicolas Sarkozy prévient : « Je ne serai pas le président du non-dit ».
La collusion autour du mensonge qui règne, dans notre pays, depuis tant d’années, est un véritable complot contre la démocratie. Et N. SARKOZY ne fait pas partie des cachotiers, des comploteurs. Ainsi, L’aristocratie lui fait payer durement. Elle refuse même la noblesse du référendum, pourtant l’outil par excellence de la démocratie. La conspiration du silence se cache derrière le discours de la bien-pensance et de l’orthodoxie, pour mieux culpabiliser les iconoclastes comme N. SARKOZY.

Mais « L’important en communication est d’entendre ce qui n’est pas dit » (Peter Drucker).
Ainsi donc, l’homme accusé, de tous les maux est de toute évidence l’homme le plus honnête, celui qui dit la vérité sur l’état de la France. Avis aux faux-culs de la politique et de la république.
Tant pis si ça gêne beaucoup les fielleux. Personne ne fera taire Nicolas.

Vive Nicolas !

Jean-Pierre Maxime

toutsarkozy.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #ToutpourlaFrance

Repost 0
Commenter cet article