Chômage : comment François Hollande ose t-il encore se réjouir

Publié le 27 Octobre 2016

François Hollande nous rabat les oreilles avec sa fameuse « inversion de la courbe du chômage ». Ce qui compte vraiment en matière de courbe, c’est non seulement sa trajectoire, mais surtout le moment où elle s’inverse et pour combien de temps.

François Hollande est président de la République depuis le 6 mai 2012. Nous sommes le 26 octobre 2016 ; soit 4 ans et presque 6 mois plus tard. Le chômage entre ces deux dates a progressé de 649 700 nouveaux demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A (+ 1 199 400 si l’on considère les catégories A, B et C). Où va-t-il imaginer une inversion de la courbe ? Et depuis quand faudrait-il que les Français jugent le bilan d’un quinquennat à l’aune de 3 ou 4 mois d’exercice moins désastreux que les autres ?

Et si les indicateurs pour le mois de septembre sont, certes, meilleurs (après avoir été calamiteux au mois d’août), et il faut s’en réjouir, les perspectives de l’Unedic pour 2017 sont malheureusement très négatives.

Au regard ce bilan lamentable, il est insupportable de voir le président de la République et ses derniers soutiens se réjouir d’une baisse purement conjoncturelle qui s’appuie sur du vent.

Et pour cause : aucune des réformes structurelles n’a été entreprise. Même le CICE, présenté comme le vaisseau-amiral de la politique du gouvernement en faveur des entreprises, a fini par sombrer sous le poids de sa propre complexité.

Il faut, comme l’affirme Nicolas Sarkozy, mettre en œuvre, dès l’été 2017, des mesures en faveur de la croissance et de l’emploi à effet immédiat, et dont les principales sont : la baisse de 10% de la fiscalité des ménages pour soutenir la consommation, l’exonération des charges jusqu’à 1,6 SMIC pour inciter à l’embauche, la simplification du dialogue social pour permettre à chaque entreprise de fixer elle-même les conditions du temps de travail. Tout ce que nos voisins ont déjà fait, et qui s’est traduit en Allemagne ou au Royaume-Uni par le plein emploi.

Brigitte Kuster

Maire du 17ème arrondissement de Paris

brigittekuster.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article