Nicolas Sarkozy a visité ce matin la ferme Baehl, à Kriegsheim.

Publié le 9 Juillet 2016

Nicolas Sarkozy a visité ce matin la ferme Baehl, à Kriegsheim.

Nicolas Sarkozy, le président des Républicains, a passé quelques heures en Alsace aujourd’hui. Il était en fin de matinée à la ferme Baehl, à Kriegsheim, où il a rencontré des représentants du monde agricole, avant de participer à la traditionnelle fête champêtre des Républicains du Bas-Rhin à Brumath.

Il a été accueilli par un millier de militants et sympathisants, en présence des élus, parlementaires et cadres du parti. Arrivé détendu, se prêtant volontiers au jeu des selfies et des dédicaces, Nicolas Sarkozy s’est montré très « franc » et offensif quand il a défendu son bilan à la présidence des Républicains et taclé, sans les nommer, ses adversaires potentiels de la primaire.

L’ancien chef de l’Etat n’a pas dévoilé ses intentions mais on sent son envie d’en découdre. Il se réjouit des « trois mois de débats passionnants » à venir qui permettront « de voir ce que les candidats ont à dire ». « Votre énergie et votre soutien m’oblige. J’essayerai de vous rendre au centuple ce que vous m’avez donné », a-t-il lancé aux militants en liesse.

Si Nicolas Sarkozy s’est d’abord adressé aux militants, son message se voulait plus universel. La ligne de son intervention hier : démontrer qu’il peut restaurer la grandeur de la France comme il a su reconstruire son parti « ruiné » et « divisé ». S’il est revenu, c’est « parce qu’il n’y avait pas de chef » et que Marine Le Pen était devenue la seule opposition à François Hollande.

http://www.dna.fr/actualite/2016/07/09/je-suis-franc-et-je-le-serai-de-plus-en-plus

Rédigé par Miau Jeanne

Repost 0
Commenter cet article