Sarkozy peut-il rester encore longtemps président des Républicains ?

Publié le 8 Juin 2016

Sarkozy peut-il rester encore longtemps président des Républicains ?

Nicolas Sarkozy est toujours président des Républicains. Officiellement, il n'occupe que cette fonction, laissant la course à la primaire aux candidats déclarés. Pourtant, l'ancien chef de l'État enchaîne aussi les déplacements aux allures de campagne électorale. Si cela agace passablement au sein de son parti, cette situation ambigüe pourrait néanmoins durer jusqu'au 25 août.

De fait, le président des Républicains sera jeudi matin l'invité spécial d'Europe 1 pour exposer ses propositions. Au lendemain d'une réunion publique, mercredi soir, à Saint-André-lez-Lille, dans le Nord. Avec 1.500 personnes attendues, 30 parlementaires à ses côtés et un discours sur l'identité française

Sa candidature ne fait aucun doute. De fait, la candidature de Nicolas Sarkozy a beau ne pas être officielle, elle n'est un secret pour personne. Le président des Républicains est sur tous les fronts, multipliant les discours et les déclarations sur des sujets aussi variés que la fiscalité, le nucléaire ou l'Europe. Autant d'occasions d'esquisser les grandes lignes de son programme. En outre, l'ancien chef de l'État a reçu dimanche le soutien de François Baroin, avec lequel il prévoit de former un "ticket". Le sénateur-maire de Troyes a déclaré n'avoir "pas de doutes sur [la] candidature" de son champion.

"Il faut bien tenir la boutique". Pas de quoi déconcerter Nicolas Sarkozy. "Si je fais des salles remplies de monde et que d'autres font des salles à moitié vides, c'est peut-être aussi qu'il y a une inégalité de talent", balance-t-il à celle qui est également candidate à la primaire. Pour le président des Républicains, céder aux demandes de clarification n'est pas d'actualité. "Il est hors de question de quitter la présidence du parti. Il faut un chef pour cheffer", affirmait-il, fin mai, au Figaro.

"Juridiquement, il n'y a aucun problème". Surtout que Nicolas Sarkozy a tout à fait le droit de conserver sa position. "Tout membre de la direction du Mouvement ayant l'intention d'être candidat à la primaire […] est tenu de démissionner de ses fonctions dès réception de sa déclaration de candidature", stipule l'article 39 des statuts du parti. Sans déclaration, pas de démission. Nicolas Sarkozy peut rester à la présidence du parti jusqu'à "au plus tard quinze jours avant la date fixée pour le dépôt des déclarations de candidature", le 9 septembre.

Un maintien de Nicolas Sarkozy est donc envisageable jusqu'au 25 août tant qu'il ne se déclare pas candidat. "Juridiquement parlant, il n'y a aucun problème", a même reconnu Benoist Apparu.

europe1.fr

Rédigé par Miau Jeanne

Publié dans #Les Républicains

Repost 0
Commenter cet article