LES SOCIALISTES ONT BRADÉ L'AUTORITÉ. SEUL NICOLAS SARKOZY PEUT LA RESTAURER !

Publié le 15 Juin 2016

LES SOCIALISTES ONT BRADÉ L'AUTORITÉ. SEUL NICOLAS SARKOZY PEUT LA RESTAURER !

Les effets de cette braderie s'en font terriblement sentir, aujourd'hui.

87% des français pensent pourtant "qu'on a besoin d'un vrai chef en France pour remettre de l'ordre".

Ainsi, nous sommes en état d'urgence.
Mais, Les terroristes islamistes n'ont peur de rien, la racaille défie la police dans les banlieues et le trafic de drogue y est rayonnant. Les femmes continuent à porter le niqab, les syndicats défient le pouvoir en place et des extrémistes de gauche brûlent la voiture des policiers. Enfin, les hooligans se déchaînent devant les forces de l'ordre.
Ajoutons à tout cela, le manque d'autorité grandissant des enseignants et des parents.

Il faut chercher les raisons de ces désordres sociaux et sociétaux dans les ressorts de la pensée de gauche.
Les idées soixante-huitardes, à l'origine de l'idéologie de gauche ont créé un véritable état d'anomie, en France. Les défenseurs acharnés des droits de l'homme ont imposé leur diktat sur la société.
L'insécurité pourtant grandissante a été déniée, par la gauche.
Peu à peu, La Défense des minorités galvanisées par un discours permissif s'est imposée, Le déterminisme social a servi d'excuse à bien des comportements déviants. La justice a trop souvent pardonné aux délinquants leurs différences d'origine, condamnant peu et relâchant si vite. Les gradés de la récidive s'en sont donc donné à cœur joie. Les territoires perdus de la république se sont ainsi agrandis.

Que dire de cette école dont les penseurs ont laissé croire " qu'il est interdit d'interdire" au prétexte que la liberté d'action et de parole était l'alpha et l'oméga de la réussite.
Que dire de ces idéologues qui criminalisent de plus en plus la fessée, culpabilisant des parents en état de faiblesse éducative?

Pourquoi la gauche a t-elle refusé la suppression des allocations familiales pour les parents dont les enfants ne fréquentent plus l'école?
Que dire de la suppression des peines planchers ou de l'instauration d'une peine de probation pour une grande majorité des délits. Ceci va affaiblir l'état et redonner confiance aux délinquants.

Pourquoi avoir voulu vider les prisons?
Pourquoi avoir refusé de supprimer les remises automatiques de peine?
Pourquoi refuser l'application des peines réelles?

Les dégâts sont immenses !

On en voit les conséquences dramatiques pour notre pays. De plus, à force d'idéalisme, la France rétrécit son aura, dans le monde.

Alors, qui peut encore douter que seul un homme comme N. Sarkozy est capable de relever ce défi de l'autorité et de la sécurité?

VIVEMENT NICOLAS

Page Facebook : Allez la Droite, avec Nicolas

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article