Couple de policiers tué : la droite réclame un renforcement de l'arsenal sécuritaire

Publié le 15 Juin 2016

Couple de policiers tué : la droite réclame un renforcement de l'arsenal sécuritaire

Les Républicains haussent le ton en exigeant des mesures contre les individus soupçonnés de sympathie à l'endroit de l'État islamique. «On ne va pas adopter à chaque fois une nouvelle mesure», réplique Manuel Valls.

Walls, nous sommes prêts à examiner toutes les propositions mais moi je ne veux pas de la peine de mort, ni de Guantanamo, ni de la vente des armes parce que je sais aussi ce que peut donner ce modèle.»

Partout, choisir le courage», déclare sur Twitter le porte-parole du parti Guillaume Peltier. L'ex-chef de l'Etat Nicolas Sarkozy dénonce «cet odieux attentat (qui) endeuille la Nation et heurte nos consciences».

«Il y a l'émotion, la réaction viendra avec des annonces et ensuite il y aura la banalisation que nous connaissons de la part du gouvernement», s'agace le député Eric Ciotti, sur ITélé. «Nous sommes en guerre, prenons en la mesure et dotons nous des armes nécessaire!» ajoute l'élu qui souhaite que «les 1.000 personnes qui représentent une dangerosité importante (soient) placés en rétention». «Le meurtrier, déjà condamné pour participation à une filière djihadiste, aurait dû être mis hors d'état de nuire. Les condamnés pour terrorisme doivent faire de la prison ferme, sans aucun sursis ou mise à l'épreuve!», affirme lui aussi François Fillon.

lefigaro.fr

Rédigé par Miau Jeanne

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article