La France était restée dans le peloton de tête des pays européens grâce à la politique de Nicolas Sarkozy

Publié le 30 Mai 2016

La France était restée dans le peloton de tête des pays européens grâce à la politique de Nicolas Sarkozy

Le candidat Hollande était hier matin sur Europe 1 assurait « ça va mieux ». Afin de ne plus être le seul à y croire, François Hollande est prêt à tout, notamment mentir et essayer de manipuler les Français.

Depuis quelques semaines, une ancienne musique revient sans cesse : le bilan de la majorité précédente était catastrophique. La stratégie du candidat Hollande est-elle de refaire la bataille de 2012 ? Rappelons juste que la précédente majorité a connu deux des pires crises économiques mondiales en moins de deux ans, crises dont l'existence a été niée par François Hollande et les socialistes en 2012. Pour autant, la France était restée dans le peloton de tête des pays européens grâce à la politique de Nicolas Sarkozy.

Contrairement aux propos du candidat Hollande, la France connait plus de chômeurs depuis 2012. Si le chômage a augmenté entre 2008 et 2012 en raison des crises financières mondiales à un rythme moins élevé que nos partenaires européens, il a explosé sous la présidence Hollande, à contre-courant de nos voisins. Or, ces dernières années ont été marquées par une conjoncture économique mondiale très favorable, liée au faible taux de change de l'Euro, à la baisse du prix du pétrole, et des taux d'intérêt bancaires proches de 0. Pour justifier ses allégations, François Hollande manipule les chiffres en utilisant pour son bilan catégorie de demandeurs d'emploi et additionne une seule pour Nicolas Sarkozy toutes les autres catégories. Les chiffres incontestés de la DARES montrent qu'il y a 1.095.800 demandeurs d'emploi en plus depuis 2012.

Le candidat Hollande est ainsi prêt à tout pour se faire réélire l'année prochaine :

- Le mensonge et la manipulation par les chiffres ;
- La méthode Coué : qui croit vraiment que la France « va mieux » ?
- Les 5 milliards d'euros de cadeaux électoraux promis en moins de 6 mois.

Au lieu d'être obnubilé par son propre emploi, François Hollande ferait bien de se préoccuper de retrouver un travail aux millions de demandeurs d'emploi, de rétablir la paix sociale, de redresser l'autorité de l'état et de rétablir la place de leader de la France dans le monde.

Gérard CHERPION
Secrétaire nationale LR en charge du Travail et de l'Emploi
Député des Vosges

republicains.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Bilan

Repost 0
Commenter cet article