Il faut un François de droite pour réparer les conneries des deux François de gauche

Publié le 17 Décembre 2016

François 1 et François 2

François 1 et François 2

J'ai été sarkozyste convaincu. La démocratie a parlé. Je suis donc, sans état d'âme, derrière François FILLON. Il a été 5 ans au contact de Nicolas SARKOZY. Il a pu apprécier ses qualités et les utiliser pour continuer son oeuvre. Il a vu également ses défauts qu'il devra éviter de reproduire. Je sais que sa lucidité lui permettra d'avancer, à condition d'être soutenu et non critiqué.
 
Il faut, au moins, un FRANCOIS de droite pour réparer les conneries des deux de gauche. Il y a 35 ans François 1er a envoyé au repos, une génération de salariés, sans souci de la casse industrielle provoquée. Il l’avait promis, il a tenu ses promesses. Les caisses étaient pleines et la pénibilité au travail a favorisé l’opération. Les 35 heures+ les RTT ont encore enfoncé le clou.
 
La décision de François 2, de ne pas décider, a augmenté le laxisme. 35 ans plus tard, malgré une nette amélioration des moyens de production et de manutention, les caisses sont vides et la nécessité de revenir aux 65 ans, est devenue un problème majeur.

Ne pas remplacer un fonctionnaire partant à la retraite sur deux est, à mon avis, une caricature qui appelle des polémiques inutiles. Il serait tellement plus parlant de dire qu’on va supprimer TOUS les postes de fonctionnaires devenus obsolètes par l’arrivée d’internet et du numérique, de cesser toute les publications papier qui peuvent être remplacées par des mails, libérant les boites aux lettres.
 
Les fonctionnaires libérés pourront:
 
- remplacer les retraités dont le poste est indispensable;
- permettre la réouverture de toutes les classes de maternelle et de primaire, dans tous les villages et les villes, en utilisant les capacités d’un personnel dont la fonction permet d’enseigner, la morale, le français et le calcul, soulageant les couples de jeunes parents tout en inculquant des valeurs républicaines aux enfants d’étrangers, qui n’ont pas la capacité de les leur fournir.

La retraite à 65 ans est une mesure de gauche que la droite devra batailler pour faire appliquer. En effet, si 5 ans de retraite en moins représente un sacrifice pour les plus aisés, ce sont 5 ans de précarité en moins, pour les plus défavorisés et les plus nombreux.
C’est une profonde INJUSTICE qui sera réparée et qu’il faut ABSOLUMENT SOULIGNER.
 
Toute reproduction, totale ou partielle, strictement interdite sans la mention de la source d’origine.

Rédigé par willy FURTER

Publié dans #Présidentielle

Repost 0
Commenter cet article